Blogue

Alternatives contraceptives qui permettent l’ovulation - post 3/3 ⁣

August 30, 2020

Et puis après avoir rompu avec la pilule on fait quoi? Parce que si on n’a pas de projet bébé, bien bonne idée de penser à une alternative. ⁣

D’abord, besoin de te confier qu’au-delà de chercher à éliminer les perturbateurs endocriniens qui se trouvent dans les contraceptifs hormonaux, tu VEUX absolument préserver ton ovulation. Parce que c’est ta SEULE source de progestérone. Parce que la progestérone est une hormone ESSENTIELLE à la santé hormonale. ⁣

Pourquoi? Pcq elle contrebalance les oestrogènes. C’est elle qui permet d’avoir des règles beaucoup moins abondantes en amincissant l’endomètre en phase lutéale. Elle réduit aussi l’inflammation donc les douleurs, favorise le sommeil, calme le système nerveux apaisant ainsi le stress & l’anxiété. ⁣

Revenons donc aux méthodes contraceptives qui ne sont ni hormonales, ni toxiques & qui n’engendrent aucun risque pour la santé : ⁣

  • la méthode sympto-thermique : elle vise à prendre sa température basale chaque matin (en observant aussi quelques autres symptômes) autour de la même heure et à l’enregistrer dans une application qui fait tout le calcul pour toi. Son taux d’échec est de 0.7% à 20% ⁣

  • le condom externe : Simple & peu coûteux, il prévient du coup les ITSS. À noter que de porter la bonne grandeur est essentiel à l’efficacité de la méthode. Son taux d’échec varie de 2 à 18%⁣

  • le condom interne : Il a l’avantage de pouvoir être insérée dans le vagin avant les rapports sexuels et de protéger des ITSS. Aussi, l’anneau externe peut servir à accroître le plaisir clitoridien. Son taux échec se situe entre 5 et 21% ⁣

  • le diaphragme : le nouveau silicone de Caya est utilisé avec un gel non toxique et vient sous forme ‘one size’ ce qui permet de se le procurer sans prescription. Il peut être inséré dans le vagin ‪jusqu’à 2 heures‬ avant la pénétration et être retiré de 6 mais à 24 heures après. Son taux d’échec est de 6 à 12% ⁣

  • le coït interrompu : … dans laquelle le pénis est retiré avant l'éjaculation. Cette méthode est controversée du fait qu’il pourrait y avoir des spermatozoïdes dans le liquide séminal. Son taux d’échec est de 4 à 22% ⁣

… et une autre méthode un peu moins préf mais qui permet de préserver son ovulation donc, la production de progestérone : ⁣

  • le stérilet de cuivre : il agit principalement en prévenant la fécondation puisque la présence du cuivre dans l’utérus crée un milieu chimiquement défavorable qui affecte la mobilité et la survie des spermatozoïdes. Le cuivre provoque aussi une inflammation de l’endomètre qui empêche l’implantation d’un ovule fécondé. Son taux d’échec est de 1 à 6% ⁣

Curieuse de savoir quel est ton option préf, toi? ⁣

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

En vedette

MINISÉRIE MÉNO & LIBIDO - Libido, où te caches-tu? (1/3)

February 21, 2019

1/3
Please reload

Archives
Please reload

Suivez-moi
  • Facebook
  • Pinterest

Membre de l'Association des naturothérapeutes du Québec, de l'International Association of Yoga Therapists & de Yoga Alliance

© 2020 par Mélanie Roy. Tous droits réservés. 

 

  • insta
  • fb_edited