Blogue

HORMONE 101

July 11, 2020

Le système endocrinien est une machine fantastique dans laquelle chacune des glandes communique avec les autres pour réguler les fonctions corporelles. L’hypothalamus, un organe de la grosseur d’une amande, n’en est ni plus ni moins que le chef d'orchestre. Recevant aussi du feedback sur le niveau de chaque hormone présente dans le corps, son rôle est de déterminer qui fera quoi. Magique non? C’est à ce moment que l’hypothalamus enverra des commandes à l’hypophyse, de sécréter ou tout simplement d’inhiber la production de différentes hormones aux glandes thyroïde, parathyroïde, surrénales ainsi qu’aux ovaires. 

 

Voici en bref, les hormones sexuelles qui sont liées à la santé de ton cycle menstruel :

 

Oestrogènes : Sécrétés principalement par les ovaires (estradiol) mais aussi en petite quantité par les surrénales (sauf dès la ménopause), les cellules graisseuses (estrone) et les bactéries intestinales (métabolites d’oestrogènes), il s’agit ni plus ni moins de la superstar de ton cycle hormonal et menstruel. Dans le cycle menstruel, c’est l’estradiol, non seulement un type d’oestrogènes mais LE meilleur oestrogène, qui participe directement à l’ovulation puis à l’épaississement de la membrane utérine en prévision de la grossesse. Elles jouent aussi un rôle majeur dans la prévention de la démence, de la perte de densité osseuse, des maladies cardiaques et de la tension artérielle. L’estradiol est aussi notre hormone du bonheur. Elle stimule la bonne humeur et la libido en stimulant la sérotonine (associée à la joie et au bien-être) et la dopamine (associée à la motivation et au plaisir).

 

Progestérone : La production de cette hormone est directement liée à l’ovulation. Sa principale mission est de maintenir la croissance de la paroi utérine en prévision de la nidation. Si l’ovule n’est pas fécondé, le taux de progestérone chute subitement et les règles sont déclenchées par le détachement de la membrane utérine. Son rôle est aussi de contrebalancer le taux d’oestrogènes, de sorte à promouvoir la relaxation, le sommeil et d'améliorer l’humeur. Elle est la contrepartie de l’estradiol. Elle allège et apaise en :

  • prévenant le cancer du sein

  • stimulant les hormones thyroïdiennes

  • amincissant la paroi utérine, réduisant ainsi le flot sanguin

  • réduisant l’inflammation

  • induisant le sommeil

  • protégeant des maladies cardiaques

  • calmant le système nerveux central et favorisant la gestion du stress

Testostérone : Hormone produite par les ovaires et les surrénales, elle est présente en beaucoup moins grande quantité que chez les hommes. Elle est principalement associée au désir sexuel et elle s’élève légèrement tout de suite après la période d’ovulation, en augmentant la libido juste au moment où tu as le plus de chance de devenir enceinte.

 

Tu veux reprendre ton pouvoir sur ta santé féminine, hormonale et pelvienne mais tu ne sais pas trop par où commencer? 

 

Plusieurs symptômes sont liés à un taux d'hormones trop bas, trop haut ou déséquilibré ou à des perturbations hormonales tels que le syndrome prémenstruel, règles abondantes, douloureuses, irrégulières ou absentes, infertilité, ovaires polykystiques, endométriose, fibromes utérins, baisse de libido, sécheresse vaginale, dépression, anxiété, panique, épuisement, troubles du sommeil, sautes d'humeur, bouffées de chaleur, péri-ménopause...

 

Saches qu'il existe des solutions toutes naturelles. On en jase?

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

En vedette

MINISÉRIE MÉNO & LIBIDO - Libido, où te caches-tu? (1/3)

February 21, 2019

1/3
Please reload

Archives
Please reload

Suivez-moi
  • Facebook
  • Pinterest

Membre de l'Association des naturothérapeutes du Québec, de l'International Association of Yoga Therapists & de Yoga Alliance

© 2020 par Mélanie Roy. Tous droits réservés. 

 

  • insta
  • fb_edited